• Jodi Taylor
  • Traduit de l'anglais par : Cindy Colin Kapen
  • Collection : Littérature
  • Rayon / Genre : SF / Fantastique
  • ISBN : 9782357204508
  • Pagination : 352 pages
  • Façonnage : Broché
  • Prix : 14.50 €
  • Parution : 14 février 2019
  • Format : 13 x 20 cm

Une seconde chance

Derrière la façade très académique de l’institut St Mary, les équipes d’historiens, de techniciens, de chercheurs ont découvert le secret du voyage dans le temps. Ici on n’étudie pas seulement le passé, on le visite…

Dans ce troisième tome, la jeune historienne Madeleine Maxwell et son équipe sont de retour et rien ne va plus. De la rencontre avec Isaac Newton au champ de bataille sanglant d’Azincourt, les historiens volent d’une catastrophe à une autre. Mais c’est surtout à Troie, alors qu’Achille et Hector s’apprêtent à s’affronter sous ses yeux, que le destin de Max va se jouer. Car si elle espère pouvoir percer le mystère du cheval de Troie, expliquer la destruction de cette cité mythique et toucher du doigt le destin tragique de Cassandre, elle va aussi devoir faire des choix irréversibles.

L'avis des lecteurs

  • Des goûts et des livres

    L’auteur garde les mêmes (bonnes) recettes : aventures trépidantes, humour et des personnages attachants. Mais elle ne se contente pas de cela, elle y ajoute un zeste de tragédie.
    Le risque des séries c’est de faire des livres qui se ressemblent, dont le lecteur devine la fin. L’auteur évite cet obstacle en réussissant à innover et à surprendre son lecteur, le laissant même sur un cliffhanger réussi qui le laisse sur sa faim et une forte envie de lire la suite. L’autre réussite c’est la reconstitution de la guerre de Troie, une guerre replacée dans son contexte historique et dépouillée de sa mythologie.
    En résumé, un troisième tome palpitant dans la lignée des deux premiers mais qui réussit à s’en démarquer par un ton plus grave et une fin haletante. Une série qui réussit à ne pas s’essouffler et même à se réinventer.

  • Spaxent

    Toujours aussi plaisant !

    Après les 2 tomes, on se demande ce qui pourrait encore arriver à St Mary !
    L’écriture qui se révèle dans ces livres reste enivrante du début jusqu’à la fin. L’humour est au rendez-vous et on aime ça. Et en bonus on s’instruit également et c’est cela qui est appréciable dans la série de Jodi Taylor. On ne s’ennuie pas, on apprend et on découvre l’histoire de ce monde sous un nouveau regard et c’est avec plaisir qu’on dévore ces pages ! J’ajoute un petit coup de cœur pour le design des livres, en plus d’être intéressants à la lecture, il sont magnifiques dans ma bibliothèque et piquent souvent la curiosité de mes invités, alors foncez !

  • Abrrracadabra

    Quitter Max à la fin d’un tome est toujours aussi difficile, mais cette fois-ci, la fin m’a vraiment scotchée ! Jusque-là, les tomes se « terminaient » même si on savait qu’il y avait une suite, alors que les dernières pages de ce tome 3 m’ont vraiment… wahooo ! Tout est possible après ça !
    J’ai adoré ce tome 3 comme les deux précédents, même si mon chouchou reste le tome 1 du fait de la découverte de St Mary. Ce tome 3 est moins sombre que le tome 2, davantage centré sur LA mission d’une vie : se rendre à Troie pour assister à la fin de la guerre du même nom !
    On retrouve l’humour et le ton déjanté de la série, l’accumulation de catastrophes, et en même temps, on sent que les personnages mûrissent.
    Encore un tome très réussi dont la fin ouvre de nouveaux horizons pour une série vraiment exceptionnelle !
    J’avais peur que la série ne s’essouffle mais j’ai encore plus envie de lire la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *